La solitude

La solitude, vue par un personnage du roman de Grégoire POLET, Barcelona!, aux éditions Gallimard, 2015.

DSCF0142« J’avais appris que la solitude était en fait un lieu où l’on n’est plus séparé de sa propre existence, un lieu où le temps n’existe plus comme séquence mais comme un tout, où j’étais moi-même à tous les âges de ma vie en même temps, et que la solitude était en fait le corps de ma vie . »

Photo: Gilray, Saint-Amand, Hainaut, Belgique, mars 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :