La sombra de tus pasos

Francis Bacon Tête VI
par ce soleil harassé
qui s’enfièvre encore
par cette vague alanguie
qui se laisse encore engrosser

par la désunion de nos mains
qui crucifient encore l’amour et la haine

par l’arrogance de ce ciel figé
qui s’encrapule encore d’un nuage errant

je te confie l’œuvre du silence
et la respiration de l’oubli
je te lègue le feu de la souffrance
le tremblement de ma peau
et l’anachronie de mes cris

mais sais-tu seulement
où j’ai enfoui tes pas

GilRay
21 juillet 2015

Reproduction du tableau « Tête VI » de Francis Bacon (huile sur toile, 1949)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :