Rails d’acier

Rails d’acier

Parmi les herbes folles

Les graviers grisâtres

Qu’un maître d’œuvre a orchestrés

Dans une symphonie minérale

Traverses jumelles

S’ignorant jusqu’à l’infini

Vie figée de l’élan de ferOLYMPUS DIGITAL CAMERAP8260775.JPGP7230145.JPGP2050423.JPG

Vie figée ma vie

L’attente d’un convoi

Qui s’égrènerait

Aux sources de la terre et du vent

Et laminerait toutes ces perles

Ces larmes de routes éperdues

Oui j’aimerais te voir enfin

À travers le carreau dépoli

D’un wagon que je pourrais dessiner

Dans le flot

De ces rails d’acier

GilRay, été 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :