Archive | janvier 2019

Expo. Leonard Freed, un photographe dans la tempête

Léonard Freed, un photographe dans la tempête…

160 photographies nous racontent « le désordre du monde »

Le Musée Juif de Bruxelles consacre une exposition au photographe américain de chez Magnum Leonard Freed. Retour sur son œuvre, très émotionnelle, en une image iconique.

leonard_freed_mjb Marche sur Washington. Washington D.C., 28 août 1963 © Leonard Freed / Magnum Photos

Cette jeune femme à la bouche béante et aux yeux humides levés au ciel est-elle en délire, sur le point de tourner de l’œil, en pleurs, touchée par la grâce? Cette scène énigmatique et intensément émotionnelle fut immortalisée le 28 août 1963 par le photographe américain, membre de l’agence Magnum, Leonard Freed, né à Brooklyn en 1929 d’une famille juive originaire de Biélorussie et décédé en 2006. L’image montre, en réalité, des manifestants afro-américains chantant avec ferveur We Shall Overcome après avoir assisté au discours mythique I have a dream de Martin Luther King. Freed a su saisir toute la dramaturgie de…

Voir l’article original 504 mots de plus