Portraits Urbex / Isabelle

Isabelle, romance

Isabelle, là-bas

Comme Baudelaire j’aime le souvenir de ces époques nues

Ces visages ces silhouettes saisis

Dans les rais d’une lumière timide

Et leurs traits à jamais ingénus

Rosées de l’aube du monde

J’aime vivre les frissons

Les regards épanouis

Un bonheur au sein de ce qui fut

Une innocence marbrée

Le souvenir des époques nues

©GilRay, août 2019

About Raymond GILLES

Photo, écriture, lecture, cinéma..., hors des sentiers battus...

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :